Les vols d'essai de l'A400M maintenus malgré le crash

L'avion militaire A400M d'Airbus. [DPA/AFP/Archives]

Deux jours après le crash d’un A400M à Seville (Espagne), qui a coûté la vie à quatre de ses employés (deux pilotes et deux ingénieurs), Airbus a tenu à rassurer.

 

Les vols d’essai ainsi que l’assemblage de ces avions de transport militaire seront maintenus, a indiqué le PDG de l’avionneur européen, Tom Enders, dans une lettre envoyée aux salariés. 

"Ces hommes qui sont décédés à Séville étaient de très grands professionnels. Jamais ils n’auraient voulu que nous arrêtions de voler", a estimé le dirigeant.

 

Une panne moteur en cause ?

L’enquête se poursuit sur les causes du drame, mais selon l’hebdomadaire allemand Spiegel, il pourrait être dû à une panne de moteurs.

L’Allemagne, la Grande-Bretagne, la Turquie et la Malaisie ont suspendu les vols de l’appareil.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles