Sondage : Êtes-vous choqué par la poignée de main Castro / Hollande ?

François Hollande et Fidel Castro le 11 mai à La Havane. [ALEX CASTRO / CUBA DEBATE / AFP]

Au cours de sa visite à Cuba, François Hollande a rencontré Fidel Castro avec qui il a échangé une poignée de main dans une ambiance manifestement détendue. Un geste qui n'est pas sans faire débat.

 

En serrant la main du "Lider Maximo" lundi soir, François Hollande a voulu symboliser sa volonté de normaliser les relations de la France avec Cuba, alors que l'île pourrait entamer prochainement une ouverture politique et économique. Cette rencontre s'inscrit dans la lignée de l'entrevue historique entre Raul Castro et Barack Obama le 11 avril dernier au Panama au cours de laquelle les deux hommes avaient également échangé une poignée de main.

Pourtant, ce geste, annoncé à la dernière minute, suscite de nombreuses réserves. De la répression des libertés publiques dès la prise de pouvoir jusqu'aux mesures récentes de contrôle ou d'incarcération des dissidents, en passant par le drame des "boat people" cubains ou le soutien aux guérillas sanglantes africaines, le régime de Fidel Castro demeure pour le moins controversé.

 

> Quelle est votre opinion ?

 

Vous aimerez aussi

La Gay Pride à La Havane, le 12 mai 2018.
LGBT Cuba va-t-il ouvrir le mariage aux homosexuels ?
Cuba Un client achète 15.000 pommes, 8 employés d'un supermarché sont virés
Les auto-entrepreneurs pourraient notamment déclarer de véritables entreprises.
Amérique latine Cuba : ce qui va changer avec la nouvelle Constitution

Ailleurs sur le web

Derniers articles