Ben Laden se documentait sur la France

Capture d'écran d'une vidéo postée par Al Qaïda le 12 septembre 2011 et fournie par le SITE [Site]

Une partie des documents retrouvés dans la dernière cache d'Oussama Ben Laden a été déclassifiée mercredi par les Etats-Unis. Cet inventaire révèle que le leader d'Al-Qaïda s'intéressait tout particulièrement à la France.

 

La Direction du renseignement national américaine (DNI) a publié mercredi une série de documents déclassifiés retrouvés dans le complexe d'Abbottabad, au Pakistan, où Ben Laden a été abattu par un commando des forces spéciales américaines le 2 mai 2011.

Les éléments rendus publics comptent de nombreuses études à caractère géopolitique, des textes de propagande, de la cartographie et même 19 documents concernant directement la France. A telle enseigne que les renseignements américains consacrent une section complète de leur inventaire (sur douze) à ce rayon de la bibliothèque.

 

Des projets spécifiques ?

Parmi les documents consacrés à l'hexagone, sept traitent spécifiquement des questions économiques (dont plusieurs recueils de statistiques), cinq des questions de défense (dont un consacré au service de santé des armées) et deux aux questions nucléaires. On peut également noter la présence d'un ouvrage consacré à l'eau en France, ainsi qu'un annuaire des compagnies d'affrètements. 

A ce stade de la déclassification, il demeure difficile de déduire formellement de ces ressources qu'Oussama Ben Laden envisageait de mener des actions spécifiques et massives contre la France, mais l'hypothèse ne saurait être écartée. Les éléments relatifs aux ressources en eau, aux déchets nucléaires ou à la médecine militaire peuvent en effet laisser supposer que le chef islamiste projetait de mener des attentats de type NRBC (menaces Nucléaires, Radiologiques, Biologiques et Chimiques), contre les intérêts français.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles