Inégalités records entre riches et pauvres

Les inégalités entre les plus riches et les plus pauvres atteignent des records dans les pays de l'OCDE.[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

En trente ans, les inégalités entre les plus riches et les plus pauvres se sont creusées, pour atteindre des records.

 

Les inégalités entre riches et pauvres se sont aggravées depuis trente ans, atteignant des records. Selon un rapport publié ce jeudi par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui regroupe trente-quatre pays, le revenu des 10% les plus riches est actuellement 9,6 fois supérieur à celui des 10% les plus pauvres.

Dans les années 1980, la proportion était de 7,1 fois. «Nous avons atteint un point critique», a estimé le Secrétaire général de l’organisation, Angel Gurría, enjoignant les gouvernements à lutter contre ce phénomène, sous peine de voir leur croissance compromise. Ces inégalités auraient en effet amputé la croissance de 4,7 points de pourcentage en cumulé entre 1990 et 2010.

 

Danemark, Slovénie et Norvège bons élèves

L’OCDE précise que les inégalités sont également très présentes entre les hommes et les femmes. La probabilité de ces dernières à occuper un emploi rémunéré est inférieure de 16% à celle des hommes, et leurs rémunérations restent inférieures de 15%. Les pays de l’OCDE où le fossé des inégalités est le plus creusé sont le Chili, le Mexique, la Turquie, les Etats-Unis et Israël. A l’opposé, Danemark, Slovénie et Norvège font eux figures de bon élèves.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles