Faim dans le monde : -25% en 25 ans

Soudan, mars 2015. Des femmes acheminent de la nourriture livrée par le Programme Alimentaire Mondial. [WAAKHE SIMON WUDU / AFP]

C’est une grande première et une bonne nouvelle : le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde est passé sous la barre des 800 millions, une réduction de 25% en 25 ans.

 

Entre 1990 et 1992, 1 milliard de personnes souffraient de la faim dans le monde. Aujourd’hui, elles sont 795 millions en situation de sous-alimentation, indique l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans un rapport publié mercredi. Cela équivaudrait à 1 personne sur 9.

Les progrès les plus marqués ont été fait notamment en Asie, où la proportion de personnes souffrant de la faim a chuté de 23,9% à 15,7% depuis 1990, ainsi qu’en Amérique Latine et aux Caraïbes (14,7% à 5,5%). L’Afrique subsaharienne est la région qui accuse la prévalence la plus élevée de sous-alimentation, avec près d’un quart de sa population souffrant de la faim (23,2%).

 

Environnement difficile

Plus de la moitié des pays en développement (72 sur 129) ont ainsi atteint l’Objectif Du Millénaire, défini en 2000,  qui visait à réduire de moitié la faim sur 15 ans. Des progrès d’autant plus frappants puisqu’ils sont accomplis dans un contexte économique mondial difficile.

Le changement climatique pourrait par ailleurs mettre à mal les efforts réalisés ces dernières années. Mardi 26 mai, 24 ONG ont signé un appel pour demander à la communauté internationale d’intégrer dans les négociations climatiques la sécurité alimentaire.

 

Eliminer la faim dans le monde

"La quasi-réalisation des cibles de l’OMD relatives à la faim nous montre que nous sommes tout à fait en mesure d’éliminer la faim de notre vivant. Nous devons être la génération Faim Zéro", a déclaré le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles