Pékin interdit la cigarette dans les lieux publics

Les autorités chinoises veulment combler leur retard dans la lutte contre le tabagisme.[AFP]

Depuis ce lundi 1er juin, il est interdit de fumer dans les lieux publics clos de Pékin, en Chine.

 

Les Pékinois vont devoir changer leurs habitudes. Depuis ce lundi, la capitale chinoise interdit la cigarette dans les lieux publics clos. Les établissements (magasins, restaurants, etc.) qui enfreignent cette nouvelle loi peuvent être verbalisés d’une amende de 10 000 yuans (1 500 euros). Les fumeurs, quant à eux, risquent de payer 200 yuans (30 euros).

A l'instar de ce qui se passe en France, certains lieux ouverts, comme les cours d’écoles, les stades ou les abords des hôpitaux, sont également concernés par cette règlementation. Enfin, pour ne pas inciter les habitants, la publicité pour les marques de cigarette a été elle aussi bannie dans la mégalopole.

Avec cette nouvelle législation, les autorités chinoises espèrent rattraper leur retard dans la lutte contre le tabagisme. Le pays, qui compte actuellement plus de 300 millions de fumeurs, accueille plus d’un tiers des cigarettes fabriquées dans le monde. Une consommation qui fait des ravages sur la santé. Toutes les trente secondes, un Chinois meurt à cause du tabagisme. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles