Helmut Kohl "va bien" après deux opérations

Helmut Kohl. [DANIEL ROLAND / AFP]

L'ancien chancelier allemand Helmut Kohl, artisan de la Réunification, a été hospitalisé en soins intensifs à Heidelberg affirmaient mardi des médias allemands en citant ses proches. Il "va bien" après deux opérations a opposé son bureau dans un communiqué diffusé dans l'après-midi.

 

Helmut Kohl, 85 ans, a subi deux opérations chirurgicales coup sur coup et "va bien compte tenu des circonstances", selon un communiqué de son bureau mardi. M. Kohl a été opéré début mai d'une hanche et a subi "ensuite une autre intervention", a indiqué son bureau, sans plus de précision, alors que des médias avaient annoncé plus tôt qu'il était hospitalisé en soins intensifs depuis trois semaines.

L'hebdomadaire Spiegel avait écrit dans la matinée sur son site Internet que l'ancien homme d'état avait subi une opération des intestins et "serait dans un état critique". Pour le magazine des célébrités Bunte, Helmut Kohl, en chaise roulante depuis un accident vasculaire cérébral, avait subi cette intervention à l'hôpital universitaire de Heidelberg, ville proche de son domicile de Ludwigshafen.

Helmut Kohl, qui détient le record de longévité au poste de chancelier dans l'Allemagne d'après-guerre avec quatre mandats consécutifs, avait également subi une lourde opération cardiaque en 2012. Figure historique de l'Union chrétienne-démocrate (CDU/conservateurs), il est considéré comme celui à qui la chancelière actuelle Angela Merkel doit son ascension politique dans les années 90.

 

Vous aimerez aussi

Les autorités lui auraient alors donné un avertissement car la couleur de son véhicule a de fortes chances d’éblouir les autres conducteurs sur la route.
Allemagne Hambourg : une Porsche confisquée par la police à cause de sa carrosserie en feuilles d'or
Les cloches des vaches ont rendu fou un couple d'Allemands, qui a fini par saisir la justice.
Faits divers Les cloches des vaches les empêchent de dormir, ils font un procès
Des portraits de victimes de migrants brandis lors d'une manifestation organisée par Alternative pour l'Allemagne (AfD) le 1er septembre 2018 à Chemnitz  [John MACDOUGALL / AFP/Archives]
Élections européennes Allemagne : l'extrême droite surfe sur l'instrumentalisation des faits divers

Ailleurs sur le web

Derniers articles