Plus de 10.000 militants de l’EI tués en 9 mois

Antony Blinken à Paris mardi lors d'une conférence de presse. [Stéphane de Sakutin / AFP]

Plus de 10.000 militants du groupe Etat islamique (EI) auraient été tués depuis neuf mois en Irak et en Syrie, a indiqué mercredi Antony Blinken, le secrétaire d’Etat américain adjoint.

 

"Des pertes énormes au niveau de Daesh", c’est ce qu’a annoncé le secrétaire d’Etat américain adjoint Antony Blinken sur France Inter mercredi. Selon lui, plus de 10.000 combattants de l’EI ont été tués depuis le début des raids de la coalition, il y a neuf mois.

Les Etats-Unis ont donc confiance en cette stratégie de la coalition, dirigée par le pays, et qui va finir par "avoir un effet".

Interrogé sur la validité de la stratégie, qui a menée plus de 4.000 raids depuis ses débuts, mais n’a pas pu empêcher l’EI de progresser, Antony Blinken a défendu des "progrès importants" mais "Daesh est résilient et capable de prendre l’initiative". L'EI ne semble pourtant pas reculer, s'étant même emparé le 18 mai dernier de la province d'al-Anbar

 

Soutien au gouvernement irakien

L’EI contrôlerait ainsi 25% de moins du territoire irakien qu'il y a neuf mois. La coalition, qui a apporté son soutien sur le plan politique et militaire au gouvernement irakien, aurait également détruit beaucoup de matériel et éliminé de nombreux membres de Daesh. Elle prévoit l’accélération de son appui aux tribus sunnites, jugé indispensable pour freiner l’avancée des jihadistes.

Antony Blinken est à Paris pour une réunion de la coalition internationale anti-jihadiste qui avait lieu mardi. "En Irak, nous avons la bonne stratégie", a-t-il déclaré.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles