Ghana : plus de 150 morts dans l'incendie d'une station-service

Trois jours de deuil national ont été décrété. [FATI BRAIMAH / AFP]

Plus de 150 personnes ont péri dans l'incendie "catastrophique" d'une station-service mercredi soir dans le centre d'Accra, la capitale ghanéenne, où secours et bénévoles venaient en aide aux rescapés avant le début lundi d'un deuil national de trois jours.

 

L'incendie s'était déclaré dans une station-service, causant l'explosion des pompes à essence et la mort de dizaines de personnes qui s'y étaient réfugiées pour s'abriter de pluies torrentielles, à l'origine d'importantes inondations dans la ville.

"Hier (jeudi), nous avons retrouvé plus de 150 corps. 60 personnes ont été transportées à l'hôpital", a déclaré à l'AFP vendredi le coordinateur de la gestion des catastrophes à la Croix-Rouge, Francis Obeng. Un précédent bilan fourni jeudi par la police faisait état de plus de 90 morts. 

Le président John Dramani Mahama s'était rendu sur les lieux jeudi. "Ces pertes humaines sont catastrophiques et presque sans précédent", avait-il déclaré, avant de décréter trois jours de deuil national à partir de lundi. 

 

Vous aimerez aussi

Le cercueil de Kofi Annan est soulevé dans le Centre international de conférences d'Accra, où ont lieu les funérailles nationales de l'ancien secrétaire général de l'ONU [PIUS UTOMI EKPEI / AFP]
Ghana Derniers hommages à Kofi Annan : un homme d'un «optimisme tenace»
Nane Maria, la veuve de Kofi Annan, lors de la cérémonie de funérailles nationales de l'ancien secrétaire général des Nations unies, le 12 septembre 2018 à Accra, au Ghana. [Ruth McDowall / AFP]
Décès Les funérailles nationales de Kofi Annan ont débuté au Ghana
Ghana : profession, miss taxi à Accra
Afrique Ghana : profession, miss taxi à Accra

Ailleurs sur le web

Derniers articles