Texas : le policier démissionne après son altercation avec des ados

Le policier Eric Casebolt maintient à terre une jeune fille désarmée. [Capture d'écran Youtube]

Le policier qui avait braqué son arme sur des adolescents désarmés au Texas, dans la petite ville de McKinney, a été contraint de démissionner mardi, a annoncé le chef de la police locale.

 

Les images de ce policier texan pointant son arme sur de jeunes adolescents noirs désarmés avaient fait le tour de la toile. De quoi raviver encore une fois les tensions, alors que les Etats-Unis sont en pleine polémique sur la brutalité policière.

Il avait été suspendu dimanche dernier, il a finalement rendu son badge mardi. "Eric Casebolt a démissionné. Ses actions, comme on a pu le voir sur la vidéo de l’incident, sont indéfendables", a déclaré Greg Conley, le chef de la police de Mckinney, banlieue huppée de Dallas.

"J’avais douze policiers sur place et onze d’entre eux se sont comportés comme le veut leur formation", a-t-il poursuivi en conférence de presse. "Eric Casebolt était incontrôlable pendant l’incident".

 

Violences à la piscine

Les vidéos montrent en effet Eric Casbolt agripper une adolescente de 14 ans en maillant de bain, la plaquer au sol et la trainer sur une courte distance. Il pointe ensuite son arme sur deux garçons venus l’aider.

La police était intervenue vendredi à la suite de plusieurs appels reçus concernant des troubles causés par des adolescents, en très grande majorité noirs, lors d’une "pool party" dans une piscine de quartier.

Lundi soir, une manifestation a rassemblé plusieurs centaines de personnes, principalement de la communauté noire, pour scander une nouvelle fois "Black Lives Matter".

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles