Etats-Unis : un lycéen coupable d’avoir envoyé 7.000 tweets de soutien à l’EI

Le lycéen Américain donnait des conseils à ceux qui voulaient s'engager pour Daesh. [Al-FurqanMedia/AFP]

Un jeune Américain de 17 ans a plaidé coupable jeudi d'avoir envoyé plus de 7.000 tweets de soutien au groupe Etat islamique (EI), et facilité le voyage d’un ami en Syrie.

 

Ali Shukri Amin, un Américain de 17 ans, a plaidé coupable de soutien à une organisation terroriste, jeudi devant un juge d’Alexandria, en Virginie (est du pays). Il aurait envoyé plus de 7.000 tweets de soutien à l’Etat islamique dans sa "campagne" de propagande.

Entre juin 2014 et février 2015, le lycéen est parvenu à réunir plus de 4.000 followers sur compte Twitter @AmreekiWitness (désormais suspendu), qu’il utilisait pour des appels aux fonds ou des conseils à ceux qui voudraient s’engager, a expliqué à la presse Andrew McCabe, directeur adjoint du bureau de Washington du FBI.

 

Aide et conseils

Aku Shukri Amin a également reconnu avoir aidé un ami de 18 ans à se rendre en Syrie pour rejoindre des partisans de l’EI. Il a envoyé un message à Amin pour l’informer de son arrivée ainsi que pour transmettre un message à sa famille, indiquant qu’il ne la reverra jamais.

Sur internet, Amin recommandait d’utiliser la monnaie virtuelle bitcoin ainsi qu’un "portefeuille noir" qui permet à son utilisateur de rester anonyme et d’ainsi masquer tous les financements aux jihadistes.

 

"Remords"

"Ali est plein de remords, il regrette sincèrement ce qu’il a fait et il coopère avec les forces de l’ordre depuis longtemps avant son arrestation", a déclaré son avocat aux journalistes, rapporte l’AFP. "C’était un bon élève, de bonne famille, avec un brillant avenir devant lui, mais il a pris de mauvaises décisions dont il assume la responsabilité en tant qu’adulte", poursuit-il.

Le lycéen connaîtra sa peine le 28 août. Il encourt quinze ans de prison et une liberté surveillée à vie.  

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles