Athènes prêt à un "compromis difficile" pour "sortir de la crise"

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras, le 18 février 2015.[ARIS MESSINIS / AFP]

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras s'est dit prêt à un "compromis difficile" pour permettre "un accord viable" avec les créanciers du pays, UE et FMI, a indiqué samedi une source gouvernementale.

 

"Si on arrive à un accord viable, même si le compromis est difficile, on va relever ce défi car notre seul critère est la sortie de la crise", a indiqué Alexis Tsipras lors d'une réunion vendredi soir avec ses collaborateurs, cité dans un communiqué du gouvernement.

Une délégation grecque doit s'entretenir samedi à Bruxelles des mesures à adopter pour arriver à un accord avec ses créanciers et éviter un défaut de paiement.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles