Corée du Sud : une 25e victime du coronavirus

Le coronavirus observé au microscope. [ROSLAN RAHMAN / AFP]

La Corée du Sud a indiqué samedi qu'il n'y avait eu aucun nouveau cas de coronavirus Mers dont l'épidémie semblait en passe d'être contenue, mais a annoncé le décès un homme de 63 ans, qui porte à 25 le nombre de victimes.

 

L'homme est décédé samedi dans la ville de Jeonju (sud), a indiqué un responsable du ministère de la Santé à l'AFP. Il avait apparemment contracté le virus aux urgences du Centre médical Samsung où il rendait visite à son épouse, atteinte d'un cancer, selon l'agence Yonhap. Séoul avait annoncé vendredi un 24e décès, alors que 166 personnes ont été contaminées depuis le début de l'épidémie, la plus étendue en dehors de l'Arabie saoudite, principal foyer du coronavirus dans le monde.

Six malades ont été déclarés guéris et ont quitté l'hôpital, ramenant à 106 le nombre de personnes encore hospitalisées, alors que le nombre de personnes placées en quarantaine a baissé à quelque 5.200 samedi, contre environ 6.000 vendredi. Parmi les personnes déclarées guéries figure un médecin de 37 ans, Park Kyu-Tae, qui avait contracté le virus au Centre médical Samsung, l'un des épicentres de l'épidémie, le 27 mai, selon le quotidien JoongAng Ilbo. Un responsable du ministère de la Santé avait affirmé vendredi que l'épidémie avait "commencé à refluer". "Mais il nous faut attendre de voir si de nouveaux cas surgissent" avant de proclameficiellement la fin de l'épisode, avait-il dit.

 

Epidémie étendue en Thaïlande

En Thaïlande, où l'épidémie s'est étendue avec un premier cas confirmé jeudi, le principal aéroport de Bangkok a installé de nouveaux appareils de détection de la température des passagers, pour isoler les arrivants ayant de la fièvre, un des symptômes du virus, a annoncé samedi le ministère de la Santé. Du gel désinfectant et des masques chirurgicaux étaient distribués aux passagers.

Le premier cas confirmé, un Omanais de 75 ans, va "un peu mieux", a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère de la Santé, et aucun autre cas n'a été signalé. L'homme était venu à Bangkok pour être traité pour un problème cardiaque dans un grand hôpital populaire auprès des patients du Proche-Orient venant faire du tourisme médical en Thaïlande.  Trois personnes qui l'accompagnaient ont été placées en quarantaine et ont subi des tests, négatifs pour deux d'entre elles et "peu concluants" pour la troisième. 

 

Virus mortifère

Le coronavirus Mers est un virus plus mortifère mais moins contagieux que celui du Sras, ou syndrome respiratoire aigu sévère, qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003.

Il n'existe aucun vaccin ou traitement pour ce virus, qui présente un taux de mortalité d'environ 35%, selon l'OMS. En Arabie saoudite, plus de 950 personnes ont été contaminées depuis 2012 et 412 sont décédées. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles