Palmyre : deux anciens mausolées islamiques détruits

Une vue de Palmyre.[AFP]

Deux anciens mausolées islamiques ont été détruits par le groupe Etat islamique (EI) ces derniers jours dans la ville antique de Palmyre, tombée aux mains des jihadistes il y a un mois.
 

Les jihadistes ont fait exploser il y a trois jours le mausolée de Mohammad Ben Ali, un descendant de la famille du cousin du prophète Ali Ben Abi Taleb, a affirmé à l'AFP le directeur des Antiquités syriennes Maamoun Abdel Karim. Ce mausolée est situé dans une zone montagneuse à quatre kilomètres au nord de Palmyre.

L'EI a publié des photos montrant deux hommes armés portant des fusils à l'épaule ainsi que des bonbonnes, probablement remplies d'explosifs, se diriger vers la colline sur laquelle se trouve le site.
 

Plus de 50 mausolées détruits

M. Abdel Karim a indiqué que l'EI avait également fait exploser un mausolée de Chkaf, datant de plus de 500 ans, connu sous le nom de Nizar Abou Bahaeddine, un religieux de Palmyre. Ce monument se trouve dans l'oasis de la ville, à 500 mètres de l'Arc de triomphe.

Les extrémistes de Daech (acronyme arabe de l'EI) ont détruit plus de 50 mausolées vieux de 100 à 200 ans dans les régions qu'ils contrôlent depuis plus d'un an dans le nord et l'est de la Syrie, selon M. Abdel Karim.

Vous aimerez aussi

Palmyre Daesh détruit deux monuments célèbres de Palmyre
Daesh Daesh a perdu près du quart de ses territoires en 2016
OIAC Des armes chimiques de nouveau utilisées en Syrie ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles