Russie : embargo prolongé jusqu'en juin 2016

Vladimir Poutine.[ALEXEY DRUZHININ / RIA-NOVOSTI / AFP ARCHIVES]

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné mercredi la prolongation jusqu'en juin 2016 de l'embargo sur la plupart des produits alimentaires décrété par Moscou contre les pays occidentaux en réponse aux sanctions économiques à son encontre.

 
"Nous prolongeons nos mesures de représailles pour un an à commencer d'aujourd'hui", a affirmé M. Poutine, selon un communiqué du Kremlin, après en avoir été saisi par le gouvernement. L'Union européenne a prolongé mardi, jusqu'à fin janvier 2016, les lourdes sanctions économiques décrétées contre la Russie pour son rôle présumé dans le conflit en Ukraine.
 
Ces sanctions, qui frappent des pans entiers de l'économie russe, dont les secteurs des banques, de la défense et du pétrole, empêchés de se financer sur les marchés européens, arrivaient à expiration fin juillet. Elles avaient été décrétées il y a près d'un an par les Européens après l'annexion de la Crimée par la Russie, également accusée de soutenir les combattants séparatistes dans l'est de l'Ukraine en leur fournissant des armes et en y déployant ses troupes régulières.
 
En réponse, Moscou avait introduit en août 2014 un embargo sur la plupart des produits alimentaires en provenance des pays qui appliquent des sanctions à son encontre, qui affecte particulièrement les agriculteurs de l'UE.

À suivre aussi

Une femelle ours a probablement attaqué l'homme pour protéger ses petits.
Russie Un homme entre la vie et la mort après avoir été écorché vif par des ours
Vladimir Poutine est le seul dirigeant international à parler à toutes les parties prenantes du conflit (Kurdes, Syrie et Turquie).
Moyen-orient Vladimir Poutine peut-il mettre fin à l'offensive turque en Syrie ?
Société Russie : un homme accusait Apple de l’avoir rendu gay

Ailleurs sur le web

Derniers articles