La canicule au Pakistan a fait plus de 1.000 morts

Au moins 1.079 décès ont été enregistrés depuis le week-end dernier dans les principaux hôpitaux de la ville.[RIZWAN TABASSUM / AFP]

La canicule qui a frappé le sud du Pakistan ces derniers jours a fait plus de 1.000 morts, la plupart dans la mégalopole de Karachi, selon un nouveau bilan fourni jeudi par les hôpitaux et ONG locaux.
 

La chaleur étouffante avait atteint 45°C le weekend dernier à Karachi, capitale financière et plus grande ville du pays avec ses quelque 20 millions d'habitants, frappant de plein fouet les plus pauvres, mendiants et travailleurs journaliers notamment. Si la situation s'est améliorée avec un temps plus couvert et une baisse des températures depuis mercredi, les victimes ont continué à affluer dans les hôpitaux et autres centres de soins.

Au moins 1.079 décès ont été enregistrés depuis le week-end dernier dans les principaux hôpitaux de la ville (929 dans les établissements publics et 150 côté privé), selon un décompte effectué jeudi à la mi-journée par un journaliste de l'AFP.

 

Le bilan pourrait encore grimper

"Le bilan est désormais de plus de 1.000 morts, et il pourrait atteindre 1.500 car certaines personnes sont décédées chez elles ou dans des cliniques privées", a confirmé à l'AFP Anwar Kazmi, un porte-parole de la Fondation Edhi, la plus importante association caritative du pays, qui a réceptionné nombre de dépouilles.

Vous aimerez aussi

Météo Comment rafraîchir son logement en cas de canicule ?
Climat La sécheresse frappe encore plus de 60 départements
Climat L'année 2018 a battu des records de sécheresse

Ailleurs sur le web

Derniers articles