La culture de l’opium augmente fortement

Hommes cultivant des pivots somnifères. [JAVED TANVEER / AFP ]

32,4 millions de personnes dans le monde font usage de manière illégale de produits opiacés. Un chiffre qui augmente en même temps que la production d'opium.

 

L'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a présenté vendredi son rapport annuel. La production d'opium n'a jamais été aussi importante depuis 85 ans, elle aurait plus que doublée en deux ans pour atteindre 7 554 tonnes produites en 2014, s'alarme l'organisme.

L'opium est une substance laiteuse que l'on extrait du pavot somnifère. C'est à partir de cette résine qu'est créée l'héroïne, drogue commercialisée dans le monde entier, et qui d'après le rapport de l'ONUDC a fait 8 257 morts en 2014 aux Etats-Unis, soit un bond de 40% en l'espace de deux ans.

 

Une hausse qui échappe au contrôle des autorités

Cette hausse est principalement située en Afghanistan. Le pays assure 85% de la production mondiale, soit 7% de plus que l'année précédente. Les champs où sont cultivés les pavots à opium s'étendent sur près de 224 000 hectares, une étendue très difficile à contrôlé et dont certains pans échappent de plus en plus aux autorités.

Ce qui inquiète également l'ONUDC, c'est les volumes de produits saisis qui n'augmentent pas en même temps que la production d'opium, suggérant que les trafiquants de drogue ont adaptés leurs méthodes. Avec ce phénomène, plusieurs nouvelles plaques tournantes apparaissent comme en Afrique.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles