Tunisie : ce que l'on sait de l'attaque de Sousse

L'an dernier, un kamikaze s'était fait exploser sur une plage de Sousse, sans faire de victimes.[STR / AFP]

28 personnes, dont des touristes étrangers, ont été tuées vendredi lorsqu'un homme armé a ouvert le feu dans un hôtel de Sousse, au sud de Tunis. Dans l'immédiat, il était impossible de connaître la nationalité des victimes. Sousse est une station balnéaire très courrue des touristes européens.

 

"C'est une attaque terroriste contre l'hôtel (...) Marhaba à Sousse. L'assaillant a été abattu", a déclaré à la télévision nationale a déclaré le porte-parole du ministère, Mohamed Ali Aroui, après le drame intervenu à la mi-journée. Il n'a toutefois pas écarté l'existence d'un ou plusieurs autres assaillants.

L'auteur présumé de l'attentat est Tunisien, originaire de la région de Kairouan, dans le centre de la Tunisie, a indiqué le secrétaire d'Etat aux affaires sécuritaires, Rafik Chelly. Il aurait selon lui été le seul à mener l'attaque sanglante.  "Il est entré par la plage, habillé comme quelqu'un qui allait se baigner, et il avait un parasol avec dedans son arme. Puis arrivé à la plage, il a utilisé son arme".

 

Trois mois après le Bardo

Cette nouvelle attaque est survenue un peu plus de trois mois après l'attentat sanglant contre le musée du Bardo à Tunis revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique (EI). 21 touristes et un policier tunisien avaient péri dans cette attaque menée le 18 mars.

Après cet attentat, le secteur stratégique du tourisme a enregistré en avril de très mauvais résultats, avec un recul sur un an de 25,7% du nombre de touristes et de 26,3% des recettes touristiques en devises.

 

Vous aimerez aussi

Football Ligue des champions d'Afrique : Al Ahly s'écroule, l'Espérance sacrée
En état de choc, la mère d'une jeune Tunisienne qui s'est fait exploser lundi à Tunis, n'arrive pas à comprendre comment sa fille a pu commettre un tel geste. Photo prise lors d'un entretien avec l'AFP dans le village de Zorda, le 30 octobre 2018 [ANIS MILI / AFP]
Tunisie Kamikaze à Tunis : pour ses parents, la jeune fille a été «manipulée»
Un membre des forces de sécurité en garde sur le site d'un attentat qui a fait 20 blessés dont quinze policiers en plein centre de Tunis le 29 octobre 2018 [FETHI BELAID / AFP]
Tunisie Attentat de Tunis : un acte «isolé» et «artisanal», selon les autorités

Ailleurs sur le web

Derniers articles