Indonésie : le crash d'un avion militaire dans une zone habitée fait 38 morts

L’avion militaire s’est écrasé dans une zone habitée du nord de l’île de Sumatra. [Kharisma Tarigan / AFP]

Au moins 38 personnes ont été tuées mardi en Indonésie dans l'accident d'un avion militaire Hercules qui s'est écrasé peu après son décollage dans une zone résidentielle de Medan, ville du nord de l'île de Sumatra.

 

"Nous avons reçu 38 corps, dont celui d'un enfant", a déclaré à l'AFP Eko Triandi, un responsable de la Croix Rouge participant aux opérations d'évacuation de victimes à l'hôpital. Un précédent bilan faisait état de 20 morts.

Des corps ont été retirés des débris de l’appareil et de la zone habitée où l’avion s’est écrasé, explosant en boules de feu. “Nous ne savons pas s’il s’agit de membre d’équipages ou de civils. Ils vont être identifiés par des équipes médico-légales”, a indiqué le porte-parole de l’hôpital Adam Malik.   

L’avion militaire s’est écrasé deux minutes après son décollage, à 5 kilomètres de la base. L’Indonésie affiche un bilan médiocre en matière de sécurité aérienne militaire et civile. En 2014, un avion de la compagnie Air Asia s’était abîmé en mer seulement une demi-heure après son décollage, tuant les 162 personnes à son bord.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles