Syrie : deux femmes décapitées par Daesh

Le drapeau de l'Etat islamique. [AHMAD AL RUBAYE / AFP]

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), deux femmes accusées de sorcellerie ont été décapitées par des jihadistes de l'Etat islamique. C'est la première fois que des femmes sont exécutées de cette manière.

 

Daesh aurait franchi une nouvelle étape dans son offensive barbare. L'OSDH rapporte ce mardi 30 juin que deux femmes ont été décapitées dimanche et lundi dans la province syrienne de Deir Ezzor (est).

Depuis la proclamation du califat en juin 2014, c'est la première fois que des femmes sont exécutées de cette manière en Syrie, note l'ONG.

Selon cette dernière, les femmes auraient été exécutées avec leurs maris en raison de leur pratique de la "sorcellerie et de la magie".

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles