Le consulat italien au Caire touché par un attentat, un mort

Une vue générale du Caire, le 9 janvier 2014[Khaled Desouki / AFP/Archives]

Une personne a été tuée et quatre ont été blessées samedi dans un attentat près du consulat italien au Caire, qui a détruit une partie de la façade du bâtiment, selon des responsables.

 

Une personne est morte et neuf ont été blessées dans l'explosion de samedi, a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère de la Santé Hossam Abdel Ghaffar, qui n'était pas en mesure de préciser dans l'immédiat si la victime était un civil ou un policier.

Des sources médicales interrogées par l'AFP avaient auparavant indiqué que deux policiers en faction devant le consulat et trois passants avaient été blessés par la déflagration.

Un haut responsable de la sécurité a indiqué à l'agence de presse officielle Mena que selon les éléments préliminaires de l'enquête, "une bombe avait été déposée par des inconnus sous une voiture garée près du consulat et déclenchée à distance".

Le consulat était fermé au moment de l'explosion, survenue aux environs de 06H30 locales (04H30 GMT).

 

Dégâts matériels

Une partie de la façade du consulat s'est écroulée, tandis que les débris d'une voiture étaient éparpillés aux alentours, a constaté un journaliste de l'AFP.

Depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013, les attaques jihadistes se sont multipliées en Egypte, visant principalement les forces de l'ordre. Elles sont revendiquées par des groupes qui disent agir en représailles à la sanglante répression qui s'est abattue sur les pro-Morsi.

Les attentats les plus meurtriers, dans lesquels des centaines de policiers et de soldats ont été tués, ont été perpétrés dans le nord de la péninsule du Sinaï. 

Mais Le Caire et les villes du Delta du Nil ne sont pas épargnées par ce type d'attaques.

Vous aimerez aussi

Une partie de la mosquée de Baybars au Caire, le 16 octobre 2018 [KHALED DESOUKI / AFP]
Egypte Au Caire, la ville islamique fragilisée joue sa sauvegarde
Un prêtre copte parle à une femme dans un hôpital de Beni Mazar, au sud du Caire, le 2 novembre 2018 après une fusillade sur un bus transportant des coptes dans la région de Minya [STRINGER / AFP]
Terrorisme Egypte : sept morts dans une attaque anti-coptes revendiquée par Daesh
Le Caire Egypte: une jeune libanaise condamnée à 8 ans de prison pour avoir dénoncé le harcèlement sexuel

Ailleurs sur le web

Derniers articles