Grèce : il n'y aura "pas de Grexit provisoire" selon Hollande

François Hollande et Angela Merkel ont tous les deux réagi ce dimanche.[AFP]

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a annoncé dimanche avoir annulé le sommet européen prévu dans la soirée sur la crise grecque, mais un sommet de la zone euro, à 19, est maintenu pour discuter d'un éventuel sauvetage financier du pays. 

 

"Le sommet européen est annulé, le sommet zone euro débutera à 16h00 (14H00 GMT) et durera jusqu'à ce que nous concluons les négociations sur la Grèce", a indiqué M. Tusk sur son compte Twitter, alors que les discussions au niveau des ministres des Finances de la zone euro reprenaient dimanche matin, après avoir été suspendues la veille faute de consensus.

 

 

"L'annulation du sommet vise à permettre de finaliser les négociations, pour mieux discuter à 19", a par ailleurs estimé un diplomate européen favorable à un accord avec la Grèce.

De son côté, le vice-président de l'exécutif européen, Valdis Dombrovskis, a affirmé qu'il était "très peu probable" d'obtenir dimanche le feu vert politique pour négocier un troisième plan d'aide pour la Grèce, laissant présager une sortie de la nation hellène de la zone euro.

Le Premier ministre grec a lui affirmé qu'un accord était possible "dimanche si toutes les parties le veulent".

 

Merkel et Hollande réagissent

Les réactions tombaient au fur et à mesure de la journée. "La France va tout faire" pour garder la Grèce dans la zone euro a ainsi affirmé le président français, affirmant par ailleurs qu'il n'y aura pas de "Grexit provisoire", la Grèce reste dans la zone euro ou pas.

La chancelière allemande Angela Merkel a affirmé de son côté qu'il n'y aurait "pas d'accord à tout prix".

 

Poursuite des négociations

Les discussions se poursuivent donc au lendemain du marathon houleux de neuf heures. Rien n'a permis de trouver un début d'accord. Les ministres des Finances de l'Eurozone rédigaient dimanche une liste de conditions supplémentaires réclamées au gouvernement grec.

"L'Eurogroupe travaille sur un document avec des mots entre parenthèses", qui devra être finalisé par les chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro réunis en sommet à Bruxelles, a ajouté une source proche des négociations

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles