Grèce : un troisième plan d'aide pourrait être sur pied fin juillet

Grèce : un troisième plan d'aide pourrait être sur pied fin juillet [GregMontani / CC]

Un troisième plan d'aide pour la Grèce pourrait être sur pied fin juillet, si les dirigeants de la zone euro parviennent dimanche soir à donner un signal politique positif et après validation des Parlements devant être consultés, a indiqué un responsable européen sous couvert d'anonymat.

 

Les 19 chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro étaient réunis dimanche à Bruxelles pour étudier les conditions d'un éventuel troisième plan d'aide à la Grèce, qui divise profondément, certains pays refusant "un accord à tout prix".

Si le sommet de dimanche s'avère conclusif, il faudrait "deux ou trois semaines" pour qu'un troisième plan d'aide de plus de 80 milliards d'euros voit le jour, soit "vers fin juillet", a estimé un responsable européen, en marge de la réunion à Bruxelles.

 

Des mesures bientôt votées

Avant cela, le calendrier sera très serré, a-t-il prévenu, avec la Grèce qui s'est engagée à voter lundi et mardi un certain nombre de mesures, dont la réforme de la TVA, des pensions, de la procédure civile et à adopter le mécanisme européen pour la résolution des crises bancaires. 

Ensuite, les Parlements de plusieurs pays de la zone euro, Allemagne en tête, devront donner leur feu vert pour le lancement des négociations sur ce nouveau programme d'aide, le troisième pour la Grèce qui a bénéficié de 240 milliards d'aide depuis 2010.

A partir de jeudi-vendredi, les éléments pour engager les négociations pourraient être sur la table, tant côté grec qu'en ce qui concerne le reste de la Zone euro, a poursuivi ce responsable, évoquant dans ce scénario optimiste de nouvelles réunions des ministres des Finances à venir.

 

Une aide intermédiaire au plan nécessaire 

Même si des négociations pour un nouveau plan d'aide s'engagent, Athènes aura besoin d'une aide intermédiaire ("bridge") pour faire face à une importante échéance de remboursement le 20 juillet auprès de la Banque centrale européenne, la dernière institution à maintenir en vie les banques du pays grâce à des prêts d'urgence. 

Ce sujet pourrait être au menu de la réunion des ministres des Finances de la zone euro qui se tient lundi à Bruxelles et était prévue de longue date.

 

Vous aimerez aussi

Réfugiés Grèce : une célèbre réfugiée syrienne inculpée pour avoir aidé des migrants
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras à Athènes, le 22 juin 2018 [Milos Bicanski / AFP/Archives]
crise économique Grèce : Tsipras marque à Ithaque la fin de «l'Odyssée» des plans d'aide
Vacances d'été Grèce : sur l'île de Santorin, habitants et militants fustigent la tradition des «ânes à touristes»

Ailleurs sur le web

Derniers articles