Un baron de la drogue mexicain s'évade

Arrestation du trafiquant de drogue mexicain Joaquin "Chapo" Guzman, le 22 février 2014 à Mexico [Alfredo Estrella / AFP]

Le baron mexicain de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman est parvenu à s'échapper d'une prison de haute sécurité pour la deuxième fois en 14 ans, a annoncé le gouvernement dimanche.

 

Guzman a été aperçu pour la dernière fois samedi soir près de la salle de douche de la prison d'Altiplano, à 90 kilomètres à l'ouest de la capitale, avant de disparaître et "son évasion a été confirmée", a indiqué la Commission nationale de sécurité dans un communiqué. "Après avoir constaté qu'il ne réapparaissait pas", une alarme a été lancée et "son évasion a été confirmée", précise le communiqué. "Des recherches ont été lancées dans la zone pour le retrouver ainsi que sur les routes des Etats voisins". Les vols depuis l'aéroport voisin de Toluca ont par ailleurs été suspendus.

Après 13 ans de traque, des militaires étaient parvenus à capturer en février 2014 ce leader de cartel lors d'un raid nocturne dans un quartier touristique de Mazatlan, dans l'Etat de Sinaola. "El Chapo", diminutif de "chaparro" ("courtaud"), allusion à son 1,64 mètre, s'était déjà évadé d'une prison de haute-sécurité en 2001 caché dans un panier à linge sale.  Guzman était considéré comme le baron de la drogue le plus recherché au monde, à la tête du puissant cartel de Sinaola.

 

À suivre aussi

Ovidio Guzman, un des trois fils d'«El Chapo», lors de son arrestation ratée.
Mexique Vidéo : un policier impliqué dans l'arrestation ratée du fils d'«El Chapo» tué d'au moins 150 balles
Mexique Des paléontologues découvrent les ossements de 14 mammouths piégés par nos ancêtres
Criminalité Après le massacre d’une famille de Mormons au Mexique, Donald Trump propose son aide pour anéantir les cartels

Ailleurs sur le web

Derniers articles