A 12 ans, il est tué pour ne pas avoir voulu tuer

Le pont en question.[ Javier Aroche / Flickr]

Au Guatemala, un garçon de douze ans a été jeté d'un pont par les membres d'un gang après avoir refusé de commettre un meurtre pour eux.

 

Tuer ou être tué, c'est l'horrible choix qui s'est présenté à Angel Ariel Escalante Perez. Ce jeune Guatémaltèque âgé de douze ans était de retour de l'école lorsqu'il est tombé nez à nez avec six membres d'un gang. Ces derniers lui ont posé un ignoble ultimatum : assassiner un chauffeur de bus pour leur compte ou bien mourir lui-même. Fils de chauffeur de bus, et incapable de commettre un tel crime, Angel s'est vu dans l'obligation de refuser.  

Selon le Mirror, qui relate cet horrible fait divers, les criminels ont alors proposé au jeune garçon de choisir la manière dont il souhaitait mourir : à coups de machettes ou jeté d'un pont. Peut-être dans l'espoir de moins souffrir, voire de survivre à la chute, Angel à choisi la seconde. Ses bourreaux l'ont alors jeté par dessus le pont "Incienso", haut de 135 mètres.

 

Il a pu raconter son histoire avant de s'éteindre

Soixante-douze heures plus tard, les parents d'Angel l'ont retrouvé dans un état critique. Amorti dans sa chute par les arbres, il a pu survivre et raconter son histoire. Malheureusement, pas de miracle, le jeune garçon a succombé à ses blessures après quinze jours à l'hôpital.

Selon un militant local des droits de l'homme, Edgar Guerra, interrogé par le Mirror, il est "fréquent" que les gangs du Guatemala utilisent des mineurs pour commettre des crimes à leur place. Cette technique leur permet d'échapper à toute charge face à la justice.

 

Vous aimerez aussi

Des migrants honduriens, empêchés de passer par un pont, traversent la rivière Suchiate entre le Guatemala et le Mexique, dans l'espoir de rejoindre ensuite les Etats-Unis, le 29 octobre 2018. [Johan ORDONEZ  / AFP]
Amérique du Sud Guatemala : des centaines de migrants se jettent dans le fleuve pour passer au Mexique
Des Honduriens en marche vers les Etats-Unis se reposent dans la ville de Huitxla, dans le sud du Mexique, le 22 octobre 2018 [Johan ORDONEZ  / AFP]
Amérique du Sud Les migrants honduriens en route vers les Etats-Unis font une pause au Mexique
Des migrants honduriens en route vers les Etats-Unis se reposent à la fontière avec le Mexique, le 19 octobre 2018 à Tecun Uman, au Guatemala [JOHAN ORDONEZ / AFP]
Amérique du Sud Honduras : manifestation à Tegucigalpa en solidarité avec la «caravane» de migrants

Ailleurs sur le web

Derniers articles