Nucléaire iranien : pour la Russie, l'accord rend possible une coalition contre l'EI

Pour Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, l'accord sur le programme nucléaire iranien scellé entre Téhéran et les grandes puissances le 14 juillet 2015 pourrait lever les obstacles à la constitution d'une coalition contre l'Etat-Islamique . [Serguei Lavrov, photo d'illustration / Kirill Kudryavtsev / AFP Archives]

L'accord sur le programme nucléaire iranien scellé entre Téhéran et les grandes puissances permet de lever les "obstacles" à la constitution d'une "large coalition" contre le groupe Etat Islamique (EI), a déclaré ce mardi Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères.

 

"L'accord lève les obstacles, largement artificiels, à la constitution d'une large coalition pour combattre l'Etat islamique et d'autres groupes terroristes", a déclaré le chef de la diplomatie russe dans un communiqué publié sur le site internet du ministère.

La normalisation de la situation avec l'Iran permet de résoudre "toute une série de problèmes et conflits dans la région" et aura "une influence positive sur la situation dans son ensemble", a ajouté M. Lavrov.

"En particulier, cela apporte des arguments à la promotion de la création au Moyen-Orient d'une zone sans armes de destruction de masse", a-t-il précisé.

La Russie peut maintenant renforcer sa coopération avec l'Iran en matière de technologie militaire pour combattre l'extrémisme dans la région, a-t-il ajouté sans toutefois entrer dans les détails.

"Les possibilités s'élargissent pour la Russie et l'Iran de coopérer en matière de technologie militaire, ce qui est particulièrement important à la lumière de l'urgence de relever les défis de combattre les menaces de terrorisme dans la région", a-t-il dit.

L'accord sur le dossier nucléaire iranien limite les ventes d'armes pendant cinq ans, mais M. Lavrov a indiqué que certaines livraisons seraient possibles avec des autorisations spéciales du Conseil  de sécurité des Nations unies.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles