Etats-Unis : quatre militaires tués dans des fusillades

Photo d'illustration.[AFP / ARCHIVES]

Quatre militaires ont été tués jeudi 16 juillet lors de fusillades dans deux installations militaires à Chattanooga (Tennessee, sud des Etats-Unis). L'auteur des attaques est également décédé.

 

Le maire de la ville Andy Berke a précisé lors d'une conférence de presse des autorités locales que quatre personnes ont été tuées, ainsi que le tireur et qu'un officier de police a été transporté à l'hôpital après avoir été blessé à une cheville.

Au moins deux personnes ont été blessées, a précisé Ed Reinhold, agent du FBI chargé de l'enquête.

 

Acte de terrorisme

Le procureur Bill Killian a précisé que ces incidents, survenus dans deux installations militaires, étaient considérés comme "un acte de terrorisme intérieur".

Le corps des Marines a fait savoir dans un communiqué que les quatre personnes tuées étaient des US Marine, toutes abattues au centre des réservistes de la Navy et du corps des Marines. Et un recruteur a également été blessé au centre de recrutement de Chattanooga, a-t-il ajouté, précisant qu'il avait pu quitter l'hôpital après avoir reçu des soins.

Des tirs ont été entendus à proximité de ces deux installations militaires à une dizaine de kilomètres l'une de l'autre: une base de réservistes de la marine américaine et un centre de recrutement où plusieurs forces armées sont présentes, avait détaillé à l'AFP un responsable américain.

 

 

Le tireur avait plusieurs armes

Ed Reinhold a indiqué que le tireur n'était pas un employé des deux installations attaquées et que les autorités n'avaient "aucune raison de penser" qu'il n'a pas agi seul. Il a en revanche refusé d'indiquer la façon dont le tireur est mort, suicide ou tué par un tiers par exemple.

Le tireur disposait de "plusieurs" armes. Il a commencé son expédition meurtrière vers 10H45 locales (15H45 GMT) et elle s'est achevée environ trente minutes plus tard, a-t-il indiqué.

Selon lui, "deux ou trois personnes, y compris le policier" blessé à la cheville, ont été transportées à l'hôpital.

Vous aimerez aussi

Photo transmise par le bureau du guide suprême iranien Ali Khamenei le montrant lors d'un discours pour commémorer le 30e anniversaire de la mort de l'ayatollah Rouhollah Khomeiny, le 4 juin 2019 à Téhéran [HO / IRANIAN SUPREME LEADER'S WEBSITE/AFP]
Crise Sanctions : Téhéran accuse Donald Trump de «fermer la voie de la diplomatie»
International Donald Trump affirme que Kim Jong Un lui a souhaité bon anniversaire
Des Palestiniens manifestent contre la présentation à Bahreïn du volet économique du plan de paix de Washington pour le Proche-Orient, à Gaza, le 24 juin 2019 [MOHAMMED ABED / AFP]
International Le plan américain de paix par l'économie sera discuté à Bahreïn, sans les Palestiniens

Ailleurs sur le web

Derniers articles