Etats-Unis : une femme séquestrée dans un placard et violée pendant un an

La victime a été séquestrée pendant un an. (Photo d'illustration)[AFP / ARCHIVES]

Une femme originaire du Nicaragua a vécu l'enfer pendant un an à Richmond (Californie). Séquestrée dans un placard, elle était frappée et violée quotidiennement par son bourreau. Elle a été sauvée lundi 20 juillet par la police.

 

Le cauchemar a pris fin lundi 20 juillet mais l'affaire a été révélée le 22. Une Nicaraguayenne a été secourue par la police à Richmond en Californie après avoir été maintenue en captivité pendant un an dans une maison où elle était frappée et violée quotidiennement.

L'affaire a commencé par une rencontre sur Facebook. Après plusieurs semaines de discussion avec un Américain de 35 ans, la victime décide de quitter le Nicaragua pour vivre une "vie meilleure" aux Etats-Unis. L'homme avait gagné sa confiance, promettant de l'héberger et de l'aider à trouver du travail.

 

Un piège

Mais à son arrivée en Californie, la Nicaraguayenne a vite compris qu'elle était tombée dans un piège, rapporte CBS.

Détenue contre sa volonté, elle était frappée et violée quotidiennement par son ravisseur, selon la police. Elle était également forcée de vivre dans un placard.

Après un an de séquestration, la victime a pu entrer en contact avec la police grâce à un téléphone portable. Lorsque les forces de l'ordre ont investi la maison, c'est une femme "effrayée" qu'ils ont découvert.

 

L'enquête se poursuit

Si deux personnes ont été arrêtées, l'enquête se poursuit pour corroborer le témoignage de la victime.  

Une voisine a, en effet, contesté la séquestration. "Je ne crois pas qu'elle était retenue contre sa volonté car le propriétaire de la maison partait tous les jours travailler au petit matin. Elle, on la voyait régulièrement faire le ménage dans la maison. Elle aurait pu s'enfuir quand elle voulait", a-t-elle déclaré à l'antenne locale de CBS. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles