Les premiers raids aériens turcs ont tué neuf combattants de l'EI en Syrie

Les premiers raids aériens turcs sur le nord de la Syrie voisine ont fait neufs morts dans les rangs de l'organisation jihadiste Etat islamique.[AHMAD AL RUBAYE / AFP]

Les premiers raids aériens turcs sur le nord de la Syrie voisine ont fait neufs morts dans les rangs de l'organisation jihadiste Etat islamique (EI), a indiqué l'Observatoire syrien pour les droits de l'Homme (OSDH).

 

"Les avions turcs ont mené trois frappes sur des positions de l'EI au nord-est de la province d'Alep, faisant neufs morts parmi les combattants de l'EI, et 12 blessés", a déclaré à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. Il a précisé que les blessés avaient été conduits vers un hôpital géré par le groupe extrémiste au nord-est de la province d'Alep.

L'OSDH, basé en Grande-Bretagne, dispose d'un large réseau de sources, notamment médicales, en Syrie. Selon l'Observatoire, les frappes aériennes turques ont précisément visé des positions de l'EI à l'ouest de Jarablus près de la frontière turque.

   

Une première pour l'aviation turque dans la lutte contre l'Etat Islamique

Les frappes menées par des F16 sont les premiers raids de l'aviation turque contre des positions de l'EI en Syrie. "Les frappes contre l'EI ont atteint leur objectif et nous n'allons pas arrêter", a déclaré le Premier ministre turque Ahmet Davutoglu. Selon lui, ces frappes interviennent en représailles à l'attaque menée jeudi par l'EI contre une position de l'armée turque près de la frontière, tuant un officier et blessant deux soldats.

La Turquie a mené vendredi matin un vaste coup de filet antiterroriste dans tout le pays, entraînant l'arrestation de 251 personnes accusées d'appartenir "à des organisations terroristes", selon un communiqué publié par le bureau du Premier ministre.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles