Syrie : l'EI libère 22 chrétiens assyriens

22 chrétiens assyriens enlevés en février 2015 sont libérés le 11 août. Image d'illustration. [AFP / Archives]

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a libéré 22 chrétiens assyriens enlevés il y a près de six mois dans le nord-est de la Syrie, ont rapporté mardi des ONG, dont l'Observatoire assyrien des droits de l'Homme.

 

Les 22 chrétiens assyriens libérés ce mardi 11 août font partie de plus de 200 membres de cette communauté enlevés en février par les jihadistes lors de leur offensive à Khabour, dans la province de Hassaké, dans le nord-est de la Syrie.

Selon l'Observatoire assyrien des droits de l'Homme, qui s'intéresse au sort de cette communauté, 14 femmes figurent parmi le groupe libéré.

L'ONG a publié des photos des ex-otages, montrant des femmes âgées, émues, accueillies par un prêtre.

 

Négociations autour de 187 personnes encore détenues

Leur libération est "le résultat d’efforts soutenus et de négociations menées par l'église assyrienne Orientale de la ville de Hassaké", a indiqué cette ONG.

Une autre ONG, le réseau assyrien pour les droits de l'Homme a aussi annoncé cette libération, précisant que les personnes libérées étaient originaires des villages de Khabour, Tal Chamiram et Tal Jazira.

Selon son directeur, Ossama Edward, les négociations se poursuivent pour obtenir la libération de 187 personnes encore détenues par l'EI. "L'ambiance autour des négociations est positive", a-t-il dit à l'AFP.

Les Assyriens, une communauté parmi les plus anciennes converties au christianisme, sont environ 30.000 en Syrie, soit 2,5% des 1,2 million de chrétiens du pays.

Ils vivent en majorité dans 35 villages de la province de Hassaké.

Fin mai les forces kurdes ont chassé les jihadistes du groupe État islamique (EI) de 14 villages chrétiens assyriens qu'ils contrôlaient depuis février.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles