Grèce : réunion de l'Eurogroupe vendredi

Le patron de la zone euro, Jeroen Dijsselbloem. [EMMANUEL DUNAND / AFP]

Les ministres des Finances de la zone euro se réuniront vendredi à Bruxelles pour se prononcer sur le nouveau plan d'aide de plus de 80 milliards d'euros à la Grèce, a annoncé mercredi le porte-parole du président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem.

 

"Eurogroupe extraordinaire vendredi 14 août à 15H00" (13H00 GMT), a annoncé Michel Reijns sur son compte Twitter, précisant que la réunion aurait lieu "à Bruxelles" et non sous forme de conférence téléphonique comme cela avait été envisagé.

Athènes et les institutions créancières du pays (Union européenne, Banque centrale européenne, Mécanisme européen de stabilité et Fonds monétaire international) sont parvenus à un accord au niveau technique mardi sur le troisième programme d'aide à la Grèce, d'un montant de 85 milliards d'euros. Le texte a été transmis mardi soir aux partenaires de la Grèce au sein de la zone euro et doit être adopté jeudi par le Parlement grec avant d'être examiné par l'Eurogroupe. "Ce que nous avons à ce stade, c'est un accord au niveau technique. Nous n'avons pas pour l'instant d'accord au niveau politique", avait expliqué mardi une porte-parole de la Commission européenne, Annika Breidthardt.

 

Circonspection de Berlin

Si l'Eurogroupe approuve ce nouveau plan d'aide, il faudra ensuite qu'il soit validé par plusieurs parlements, notamment le Bundestag allemand. Le calendrier permettrait à la Grèce de bénéficier d'une première tranche d'aide pour rembourser un emprunt de 3,4 milliards d'euros à la BCE qui vient à échéance le 20 août.

Mais, selon une source gouvernementale grecque, la chancelière allemande Angela Merkel, lors d'un entretien téléphonique mardi avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras, a fait part de sa circonspection à l'égard de cet accord conclu en urgence et de sa préférence pour un prêt-relais, permettant à Athènes d'honorer l'échéance du 20 août tout en se donnant plus de temps pour discuter du plan.

 

Vous aimerez aussi

Le négociateur en chef de l'Union européenne pour le Brexit Michel Barnier lors d'une réunion avec les 27 ministres de l'Union en charge des Affaires européennes, le 12 novembre 2018 à Bruxelles [JOHN THYS / AFP]
Europe Barnier aux ministres de l'UE: «pas encore d'accord» sur le Brexit
Société Prix du carburant : où se place la France par rapport à ses voisins ?
Emmanuel Macron le 5 novembre à Pont-a-Mousson [Ludovic MARIN / POOL/AFP]
Défense Emmanuel Macron propose «une vraie armée européenne»

Ailleurs sur le web

Derniers articles