Tianjin : la présence de cyanure confirmée par l'armée

Du cyanure a été identifié en deux endroits du site où se sont produites les explosions.[STR/AFP]

L'armée chinoise a annoncé dimanche que des centaines de tonnes de cyanure hautement toxique avaient été entreposées sur le site des puissantes déflagrations survenues mercredi dans la métropole portuaire de Tianjin, dans l'est de la Chine.

 

Le général Shi Luze, chef d'état-major de la région militaire de Pékin, a déclaré lors d'une conférence de presse que du cyanure avait été identifié en deux endroits du site où se sont produites les explosions. "D'après les estimations préliminaires, le volume atteignait plusieurs centaines de tonnes", a-t-il dit.

Il s'agit de la première confirmation officielle de la présence de ce composant chimique extrêmement dangereux dans l'entrepôt d'où sont parties mercredi les deux énormes explosions - visibles depuis l'espace -, faisant craindre la contamination.

 

Cyanure de sodium

Le général Shi n'a pas précisé de quel type de cyanure il s'agissait mais les médias chinois avait parlé auparavant de la présence de 700 tonnes de cyanure de sodium, un composant chimique très toxique en cas d'inhalation, d'ingestion ou de contact avec la peau.

La catastrophe a fait 112 morts, selon un nouveau bilan communiqué dimanche par les autorités.

 

Vous aimerez aussi

Météo Le typhon Mangkhut en route vers la Chine, au moins 49 morts aux Philippines
Volley-ball France - Chine, championnat du monde 2018 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?
Jack Ma, cofondateur du géant chinois Alibaba, va prendre sa retraite
portrait La folle ascension du fondateur d’Alibaba, de professeur d’anglais à homme le plus riche de Chine

Ailleurs sur le web

Derniers articles