La Corée du Nord accueille son premier concert de rock

Kim Jong-Un[KNS / KCNA / AFP]

Pour la première fois de son histoire, un concert de rock est organisé en Corée du Nord. Il aura lieu dans la capitale, Pyongyang, ces 19 et 20 août prochains à l'occasion du 70e anniversaire de la libération de la Corée de l'occupation japonaise. C'est le groupe de rock industriel slovène Laibach, fondé en 1980 dans la Yougoslavie communiste, qui se produira.

 

C'est un évènement rarissime qui va se dérouler dans la capitale de la Corée du Nord, ce mercredi 19 et jeudi 20 août. En effet, un concert de rock va célébrer le 70e anniversaire de la libération de la Corée. Le groupe Laibach va se produire devant un public trié sur le volet.

À l'origine de ce projet, le Norvégien Morten Traavik, un directeur artistique qui organise régulièrement des échanges culturels avec la Corée du Nord et d'autres pays. Le groupe de rock industriel Laibach n'a pas été choisi par hasard. Il emprunte en effet, de manière subversive, l'imagerie totalitaire et fasciste et s'est formé dans la Yougoslavie communiste en 1980.

 

Entre provocation et respect

Les musiciens slovènes, provocateurs, ont même qualifié le régime de Kim-Jong Un "d'État-garnison reclus, connu pour ses marches militaires, ses spectacles de masse et ses hymnes au grand leader".

Le groupe a même sorti une reprise d'une chanson de propagande nord-coréenne : "Nous irons au Mt. Paektu", nom d'une montagne sacrée pour le régime, et prétendu lieu de la naissance de son ancien dirigeant Kim Jong-il.

Cependant Ivan Novak, le leader du groupe, a prévu de rester sage : "il s’agit de ne pas les décevoir si nous voulons revenir" a-t-il confié à L'Opinion, d'où la reprise de la chanson sur le Mt. Paeku. 

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles