Pyongyang bombarde son voisin coréen, qui réplique

Kim Jong-Un le 24 Janvier dernier durant une démonstration de l'armée de l'air.[©KCNA/AFP]

La Corée du Nord a bombardé jeudi une unité de l'armée sud-coréenne sur la partie occidentale de la frontière qui divise la péninsule, a rapporté l'agence sud-coréenne Yonhap, qui cite des sources militaires. Séoul a répliqué.

 

Selon les premières informations, les Sud-coréens ont détecté peu après 16h00 (07h00 GMT) la trajectoire d'une roquette tirée vers la partie occidentale de la frontière, depuis le territoire nord-coréen

Ce tir de roquette intervient dans une période de regain des tensions après une attaque à la mine antipersonnel imputée par Séoul à Pyongyang.

Face à cette attaque présumée, Séoul a répondu en envoyant des obus vers la Corée du Nord.  "Nous avons lancé une contre-attaque avec des dizaines d'obus de 155 mm" a déclaré le ministère de la Défense dans un communiqué.

"Nous avons renforcé notre niveau d'alerte et surveillons attentivement les mouvements de l'armée nord-coréenne" poursuit le communiqué.

 

Vous aimerez aussi

Drogue Mexique : 166 cadavres découverts dans une fosse commune
"Les criminels étrangers, dehors!", peut-on lire sur une pancarte dans une manifestation à Chemnitz le 27 août 2018, après la mort d'un Allemand tué dans une "dispute entre des personnes de différentes nationalités" selon la police [Odd ANDERSEN / AFP]
Allemagne Chemnitz : la police allemande soupçonnée de collusion avec l'extrême droite
Hôpital À Marseille, le retour d’un patient dangereux inquiète les soignants d’un hôpital psychiatrique

Ailleurs sur le web

Derniers articles