L'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran rouvre ses portes

Image d'illustration. Téhéran, la capitale de l'Iran. [CC / David Stanley]

Le chef de la diplomatie britannique Philip Hammond est entré dimanche dans l'ambassade de son pays à Téhéran pour la rouvrir quatre ans après sa fermeture, a constaté un photographe de l'AFP.

 

M. Hammond doit participer à une cérémonie officielle dans l'enceinte de l'ambassade qui avait été fermée en novembre 2011 après avoir été mise à sac par des militants liés au régime iranien d'alors.

En annonçant lui-même son arrivée dans la capitale iranienne sur son compte Tweeter, Philip Hammond a parlé "d'un moment historique dans les relations entre l'Iran et le Royaume-Uni".

 

 

Il s'agit de la première visite en Iran d'un chef de la diplomatie britannique depuis 2003.

Les deux pays ont décidé de rouvrir leurs ambassades respectives en Iran et en Grande-Bretagne. Une décision qui intervient après l'accord, le 14 juillet dernier sur le nucléaire iranien.

 

Vous aimerez aussi

Un oléoduc en Arabie saoudite cible d'attaques de drones des rebelles au Yémen
Conflit Un oléoduc en Arabie saoudite cible d'attaques de drones des rebelles au Yémen
Diplomatie Nucléaire : les Européens rejettent «l'ultimatum» de l'Iran
Le président iranien Hassan Rohani lors du Conseil des ministres à Téhéran le 8 mai 2019. Photo fournie par la présidence iranienne [HO / Iranian Presidency/AFP]
Iran Nucléaire : ultimatum de l'Iran, qui s'affranchit de certains engagements

Ailleurs sur le web

Derniers articles