L'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran rouvre ses portes

Image d'illustration. Téhéran, la capitale de l'Iran. [CC / David Stanley]

Le chef de la diplomatie britannique Philip Hammond est entré dimanche dans l'ambassade de son pays à Téhéran pour la rouvrir quatre ans après sa fermeture, a constaté un photographe de l'AFP.

 

M. Hammond doit participer à une cérémonie officielle dans l'enceinte de l'ambassade qui avait été fermée en novembre 2011 après avoir été mise à sac par des militants liés au régime iranien d'alors.

En annonçant lui-même son arrivée dans la capitale iranienne sur son compte Tweeter, Philip Hammond a parlé "d'un moment historique dans les relations entre l'Iran et le Royaume-Uni".

 

 

Il s'agit de la première visite en Iran d'un chef de la diplomatie britannique depuis 2003.

Les deux pays ont décidé de rouvrir leurs ambassades respectives en Iran et en Grande-Bretagne. Une décision qui intervient après l'accord, le 14 juillet dernier sur le nucléaire iranien.

 

Vous aimerez aussi

International Prix des carburants : l'impact des sanctions américaines sur l'Iran
Le président iranien Hassan Rohani lors d'une conférence de presse en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, le 26 septembre 2018 à New York [Jim WATSON / AFP/Archives]
International L'Iran promet de «contourner fièrement» les sanctions américaines
Donald Trump le 8 mai 2018, après avoir décrété le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien [SAUL LOEB / AFP/Archives]
International Les nouvelles sanctions américaines contre l'Iran entrent en vigueur

Ailleurs sur le web

Derniers articles