Dix ans après Katrina, la Nouvelle-Orléans se relève doucement

29 août 2005 : Katrina dévaste la Nouvelle-Orléans et inonde la Louisiane. [DAVID J. PHILLIP / POOL / AFP]

Dix ans après le passage de l'ouragan Katrina, Barack Obama se rend dans une Nouvelle-Orléans qui tente d'oublier.

 

"Un exemple de ce qui est possible de réaliser face à une tragédie." C’est par ces mots que Barack Obama, le président américain, doit rendre hommage cette nuit aux habitants de La Nouvelle-Orléans.

Car dix ans après le passage de l’ouragan Katrina, qui avait dévasté des quartiers entiers et fait plus de 1 800 victimes, la ville de la côte sud des Etats-Unis, «lentement mais sûrement, continue à avancer», selon le discours du locataire de la Maison Blanche rendu public ce jeudi.

L’économie se relève, les créations d’entreprises y sont bien plus nombreuses que dans le reste du pays et le taux de criminalité n’a plus été aussi bas depuis quatre décennies. Mais en pleine campagne électorale, Barack Obama devrait également critiquer le manque de réaction de la précédente administration – républicaine – : "Ce qui a commencé comme une catastrophe naturelle est devenue une catastrophe humaine, l’échec du gouvernement à aider ses propres citoyens".

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles