Arabie saoudite : des femmes aux municipales

Les Saoudiennes souhaitant présenter leur candidature aux élections municipales du 12 décembre prochain devront obtenir au préalable l'autorisation de leur tuteur. [Photo d'illustration / Fayez Nureldine / AFP / Arcvhives]

Pour la première fois dans l’histoire du royaume wahabbite, des Saoudiennes vont pouvoir se présenter aux élections municipales qui seront également le premier scrutin auquel pourront voter les femmes. 

 

Un timide pas en avant vers l’égalité dans l’histoire de ce pays très conservateur. À partir de ce dimanche et jusqu'au 12 décembre, jour du scrutin, les Saoudiennes vont pouvoir faire campagne aux côtés de leurs homologues masculins.

Elles peuvent maintenant espérer remporter des sièges parmi les 408 mis en jeu pour ces élections municipales d'un nouveau genre, l’autre moitié étant désignée par les autorités. Elles devront cependant avoir obtenu auparavant l’autorisation de leur tuteur. 

 

Une campagne très encadrée

Hommes comme femmes devront toutefois composer avec le règlement très strict mis en place par le ministère des Affaires municipales et rurales chargé d’encadrer et de surveiller la campagne et le bon déroulé des élections. Les candidates ont également été incitées à suivre des stages de formation à la vie politique, sous l'égide de femmes juristes.

 

 

Une évolution décriée par les plus conservateurs

Si l'annonce de la possibilité pour les femmes de se présenter et de voter aux élections municipales a été saluée par les défenseurs des droits de l'Homme, cette évolution reste mal vue par la frange la plus conservatrice de la population saoudienne.

Certains opposants ont même créé sur Twitter un mot-clé sur "le danger de la participation des femmes aux élections municipales".

Sur ce forum virtuel, ils citent à l'appui de leurs opinions des versets du Coran ou des avis religieux conservateurs interdisant à la femme de prendre part à la vie publique.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles