Migrants à Calais : Bruxelles va accorder 5 millions d'euros à la France

Des migrants font la queue pour recevoir des rations alimentaires de l'ONG "L'Auberge des Migrants" à l'entrée de la Nouvelle Jungle à Calais le 8 août 2015  [Philippe Huguen / AFP] Des migrants font la queue pour recevoir des rations alimentaires de l'ONG "L'Auberge des Migrants" à l'entrée de la Nouvelle Jungle à Calais le 8 août 2015 [Philippe Huguen / AFP]

La Commission européenne va accorder "jusqu'à cinq millions d'euros supplémentaires" à la France pour faire face à la situation des migrants à Calais, a indiqué lundi le premier vice-président de la Commission, Frans Timmermans, lors d'une conférence de presse conjointe avec Manuel Valls.

 

"Nous allons mettre à la disposition des autorités françaises jusqu'à 5 millions d'euros supplémentaires. Ces nouveaux fonds serviront à la mise en place d'un campement pouvant offrir une assistance humanitaire pour environ 1.500 migrants", ainsi qu'à "soutenir le transport des demandeurs d'asile de Calais vers d'autres destinations en France", a déclaré Frans Timmermans.

Cette aide vient s'ajouter au 3,8 millions d'euros d'aide d'urgence déjà alloués en 2014. Cette somme a permis de "co-financer la mise en place du centre Jules-Ferry" qui accueille les migrants dans la journée, a précisé le vice-président de la Commission. 

"Nous ne refoulerons jamais ceux qui ont besoin de protection", a-t-il par ailleurs assuré.

Manuel Valls était d'ailleurs en déplacement à Calais ce lundi, accompagné du ministre de l'Intérieur, où il devait visité ce centre d'accueil. Dimanche, le premier Ministre avait insisté, devant les militants socialistes en clôture de l'université du PS à La Rochelle, sur le besoin d'"humanité" et de "responsabilité" à l'égard des migrants. 

Vous aimerez aussi

Des migrants débarquent dans le port de Pozzallo, le 19 juin 2018 en Sicile [Giovanni ISOLINO / AFP/Archives]
Immigration Italie : les 450 migrants ont tous débarqué
Immigration Migrants : Salvini veut «des garanties» pour faire accoster un navire italien
Des enfants et leurs parents originaires d'Amérique du Sud dans un centre d'accueil pour migrants du Texas, le 22 juin 2018.
Etats-Unis Immigration : un bébé d'un an tout seul devant le juge

Ailleurs sur le web

Derniers articles