Des prisonniers norvégiens vont purger leurs peines aux Pays-Bas

La Norvège, qui n'a plus assez de place dans ses prisons, envoie 240 prisonniers aux Pays-Bas. [Anne-Christine Poujoulat / AFP]

Vingt-cinq prisonniers norvégiens doivent arriver cette semaine dans la prison de Norgerhaven à Veenhuizen, aux Pays Bas. Le centre pénitencier accueillera au total 240 détenus en provenance du pays scandinave.

L’affaire est partie d’un constat simple : la Norvège n’a pas assez de place dans ses prisons, alors que les Pays-Bas en ont trop. Un accord très controversé a ainsi été signé entre les deux pays en début d’année afin de procéder à ce transfert de prisonniers. L'établissement dans lequel les détenus norvégiens prendront leurs quartiers, Norgerhaven, était au début des années 1820 un camp de travail et une maison de correction.

 

 

Une organisation particulière

La prison a beau se trouver aux Pays-Bas, se seront les règles norvégiennes qui s’y appliqueront. De même, le directeur de la prison sera norvégien, mais il devra cohabiter avec des gardes hollandais. Les prisonniers qui occupaient actuellement les lieux ont pour leur part été déplacés vers d’autres prisons du pays. Les prisonniers hollandais de Norgerhaven, obligés de quitter leur prison, verront ainsi leurs privilèges disparaître : cuisiner soi-même, avoir un potager, des poules, choisir la peinture des murs de sa cellule, 55 chaînes télévisées... 

Les prisonniers norvégiens seront quant à eux éloignés de leurs familles. Le village de Veenhuizen est à plus de trois heures de route d’Amsterdam et il n’y a ni train ni avion pour y aller, seulement des bus. Les familles, surtout si elles n’habitent pas à Oslo, la capitale norvégienne, seront donc contraintes d'effectuer un véritable périple pour se rendre à Veenhuizen. "C’est un coût considérable et cela force les proches à quitter leur travail pour plusieurs jours juste pour une visite en prison", dénonçait Hanne Hamsund, à la tête d’une association pour les familles de prisonniers norvégiens.

 

Un accord qui rapporte gros

Cet arrangement rapportera gros à la Hollande, puisque le contrat établit que la Norvège sera locataire de la prison pour trois ans, avec un loyer de 25,5 millions d’euros par an. Aux Pays-Bas, ce n’est pas la première fois que l’on voit des prisonniers étrangers investirent les cellules des prisons. Ainsi, dans la prison Willem II à Tilburg, ce sont plusieurs centaines de prisonniers belges qui occupent les lieux.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles