Les migrants, joyeux, traversent à pied la frontière austro-hongroise

Des migrants dorment dans des bus hongrois qui les emmènent jusqu'à la frontière austro-hongroise samedi 5 septembre 2015 [PETER KOHALMI / AFP] Des migrants dorment dans des bus hongrois qui les emmènent jusqu'à la frontière austro-hongroise samedi 5 septembre 2015 [PETER KOHALMI / AFP]

Un groupe de quelque 400 migrants arrivés en bus de Hongrie a traversé à pied la frontière autrichienne, dans l'allégresse, pour rejoindre un train à destination de Vienne spécialement affrété par les autorités autrichiennes, ont constaté des journalistes de l'AFP.

 

"Ca y est, on est en Autriche ?", s'est exclamé l'un d'eux, incrédule mais joyeux, tandis que les visages recrus de fatigue de ses compagnons -hommes, femmes et enfants- s'illuminaient.

Effectué sous la pluie, le trajet d'environ 5 kilomètres mène du poste-frontière autoroutier de Nickelsdorf jusqu'à la gare du village éponyme, où un train spécial de la compagnie nationale ÖBB doit acheminer jusqu'à Salzbourg, près de frontière allemande, les migrants désireux de poursuivre leur route vers l'Allemagne.

La minorité de migrants souhaitant formuler une demande d'asile en Autriche sont pour leur part invités à se rendre dans une salle de concert géante, où ils doivent accomplir des formalités avant d'être dirigés vers des hébergements.

Escortés par des policiers, les migrants sont également pris en charge par la Croix-Rouge. L'autoroute ainsi que la route d'accès à Nickelsdorf ont été fermées à la circulation le temps du transit, a annoncé la police autrichienne.

L'Autriche a indiqué tabler sur l'arrivée de jusqu'à 3.000 migrants au total au cours de la matinée. La Hongrie avait annoncé vendredi soir l'affrètement d'une centaine de bus pour conduire des milliers de migrants en Autriche qui a accepté, avec l'Allemagne, de les recevoir.

Vous aimerez aussi

Des Vénézueliens attendent à la frontière à San Antonio del Tachira pour entrer à Cucuta, le 9 juin 2019 en Colombie, [Schneyder MENDOZA / AFP/Archives]
conflits Le monde comptait plus de 70 millions de réfugiés et déplacés fin 2018, un record
Migrants Turquie : huit morts après le naufrage d'une embarcation de migrants
portrait Qui est Pia Klemp, la capitaine de navire qui risque 20 ans de prison pour avoir sauvé des migrants ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles