Chypre : plus de 100 Syriens secourus

Opération de sauvetage en Méditerranée par la marine française le 5 septembre 2015 [Sebastien Chenal / MARINE NATIONALE/AFP/Archives] Opération de sauvetage en Méditerranée par la marine française le 5 septembre 2015 [Sebastien Chenal / MARINE NATIONALE/AFP/Archives]

Plus de 100 Syriens fuyant la guerre dans leur pays ont été secourus au large de l'île méditerranéenne de Chypre après l'avarie de leur bateau, a-t-on appris dimanche auprès des autorités.

 

Le petit bateau de pêcheur sur lequel étaient entassés 114 Syriens, parmi lesquels 54 femmes et enfants, a connu une avarie à quelque 40 miles du port chypriote de Larnaca, a précisé à l'AFP une source au sein du Centre de coordination des opération de sauvetage, sans plus de détails.

Les autorités ont indiqué avoir été alertées samedi soir de la présence d'un "petit bateau de pêche à la dérive". Après une opération de secours conjointe de la police et de l'armée, l'ensemble des passagers ont été ramenés à terre sains et saufs dimanche vers 07H00, selon la police.

 

Une destination inconnue

On ignore encore si les Syriens qui se trouvaient à bord avaient l'intention de se rendre à Chypre ou s'ils espéraient atteindre un autre pays européen.

Selon le site du quotidien local Phileleftheros, certains d'entre eux ont expliqué avoir payé plus de 4.000 dollars (3.600 euros) à un passeur pour aller "en Europe".

Le quotidien affirme que trois personnes soupçonnées de trafic d’êtres humains étaient interrogées par la police, dont l'un serait le capitaine du bateau. La police ne pouvait confirmer cette information.

Chypre est le pays de l'Union européenne le plus proche des côtes syriennes, distantes d'une centaine de kilomètres, mais il n'a pas connu de flux massifs en provenance de ce pays en conflit depuis 2011.

En septembre 2014, quelque 340 réfugiés, essentiellement Syriens, avaient été secourus par un bateau de croisière au large de Chypre. Ces réfugiés, qui avaient dans un premier temps refusé de descendre du bateau, avaient été installés pendant plusieurs mois dans un camp de tentes à Kokkinotrimithia près de la capitale Nicosie.

Les réfugiés secourus dimanche devraient être emmenés dans ce même camp, selon la police.

En novembre 2014, ce sont 220 personnes qui avaient été secourues au large de la partie nord, occupée par la Turquie, de l'île.

Près de 365.000 migrants et réfugiés ont traversé la Méditerranée depuis janvier, et plus de 2.700 sont morts, selon les chiffres publiés vendredi par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Plus de 245.000 sont allés en Grèce et plus de 116.000 en Italie.

 

Vous aimerez aussi

La jeune Eleny Ramirez, née aux Etats-Unis, embrasse sa grand-mère Atanacia Carvete lors des retrouvailles familiales de 18 enfants d'origine mexicaine vivant aux Etats-Unis, dans la localité de leurs parents, Teopantlan, au Mexique, le 19 juillet 2018 [PEDRO PARDO / AFP]
Société De New York à un village mexicain, parcours inversé pour des enfants de clandestins
Belle histoire En mer avec Open Arms, le joueur de NBA Marc Gasol raconte le sauvetage d'une migrante miraculée
Drame Au moins 16 morts dans le naufrage d'une embarcation de migrants au large de Chypre-Nord

Ailleurs sur le web

Derniers articles