Qui est Jimmy Morales, l’humoriste favori pour la présidence du Guatemala ?

Jimmy Morales après avoir voté le 6 septembre 2015 Guatemala City [Marvin RECINOS / AFP]

Ancien comique, Jimmy Morales est devenu le candidat favori à la présidence du Guatemala en sortant en tête au premier tour.

 

Ce dimanche, les Guatémaltèques se sont rendus aux urnes pour élire leur président. Un scrutin qui a vu l'inexpérimenté Jimmy Morales, 46 ans, marié, père de quatre enfant, mais surtout ancien comique, arriver en tête des votes. Un résultat qui montre le ras-le-bol des électeurs concernant leur classe politique corrompue. Mais cela illustre également la popularité de cette célébrité locale.

Avec son frère Sammy, Jimmy Morales a formé le duo comique "Moralejas". Pendant quinze ans, les deux hommes ont fait rire le pays avec des sketches télévisés parodiant la mafia, la Grèce Antique, ou encore le far west. Un succès qui les a ensuite mené au théâtre et à la radio. Parmi ses personnages célèbres, on retrouve d'ailleurs "Neto", un cow-boy naïf qui finit par devenir président par accident.

 

 

Il a également fait du cinéma, tournant dans sept films, pour la plupart des comédies. Une expérience d'acteur qui l'a même conduit à apparaître dans Looking for Palladin, du réalisateur polonais Andrzej Krakowski. Mais Jimmy Morales ne s'est pas contenté de rester devant la caméra. Au Guatemala, il est connu pour avoir produit de nombreux long-métrages et programmes télévisés. Un domaine dans lequel il est considéré comme un pionnier.

 

 

Pour autant, son passé de comique n'empêche pas Jimmy Morales d'être aussi qualifié que d'autres personnalités politiques. Diplômé en Business Administration à la Faculté d'Economie de San Carlos de Guatemala (USAC), il dispose de deux Masters. Un en Direction des Médias de Masse, l'autre en études stratégiques, avec spécialisation en sécurité et défense. Il possède également un doctorat en sécurité stratégique. Grâce à ce parcours, il a pu d'ores et déjà exercer en tant que professeur à l'Université.

Côté politique, Jimmy Morales s'est lancé dans le grand bain en 2011, en tentant de ravir la mairie de Mixco. Une élection locale à laquelle il a fini troisième, avec 7,95% des voix. En 2013, il est nommé Secrétaire général du parti FCN-Nacion. Une formation qui se définit comme étant de centre droit, aux valeurs nationalistes et républicaines. Un parti qui va peut-être le mener à la présidence du Guatemala.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles