Turquie : 16 soldats tués lors de l'embuscade du PKK

Cette attaque est la plus meurtrière menée par le PKK depuis la reprise des affrontements entre les forces de sécurité turques et le mouvement rebelle fin juillet.[OZAN KOSE / AFP]

Seize soldats ont été tués et six autres blessés dans l'embuscade menée ce dimanche 6 septembre dans le sud-est à majorité kurde de la Turquie par les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) contre un convoi militaire, a annoncé lundi l'état-major.

 

Cette attaque est la plus meurtrière menée par le PKK depuis la reprise des affrontements entre les forces de sécurité turques et le mouvement rebelle fin juillet, qui a fait voler en éclats les discussions de paix engagées à l'automne 2012.

"Seize de nos courageux frères d'armes sont tombés en martyrs dans leurs véhicules", a indiqué le commandement militaire dans une déclaration publiée sur son site internet, ajoutant que six autres soldats avaient été blessés.

 

Depuis un mois les combats s’intensifient dans le sud-est

Depuis cette attaque, les chasseurs F-4 et F-16 de l'aviation turque ont mené des frappes contre 23 cibles du PKK, selon le communiqué.

Depuis plus d'un mois, le sud-est à majorité kurde du pays est à nouveau le théâtre de violents affrontements entre les forces de sécurité turques et le PKK.

 

Des violences qui interviennent à deux mois des législatives

Fin juillet, le gouvernement turc a ordonné une série de frappes aériennes contre les bases des rebelles kurdes dans le nord de l'Irak, en représailles à une série d'attaques du PKK visant les forces de sécurité turques.

Selon la presse progouvernementale, cette nouvelle vague de violences a tué plus de 70 soldats ou policiers ainsi qu'un millier de rebelles. Cette nouvelle escalade intervient alors que M. Erdogan a convoqué des élections législatives anticipées pour le 1er novembre.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles