Eventuelles frappes en Syrie : Hollande invoque "la légitime défense"

François Hollande le 14 septembre 2015 à Vesoul [SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives] François Hollande le 14 septembre 2015 à Vesoul [SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives]

François Hollande a invoqué mercredi en Conseil des ministres "le principe de la légitime défense" pour justifier d'éventuelles frappes françaises en Syrie, a rapporté le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

 

"Les éventuelles frappes sont liées à une adaptation qui relève du droit à la légitime défense puisque des menaces, en particulier venant de la Syrie et de Daesh concernent directement la sécurité de la France", a affirmé M. Le Foll, rapportant les propos du président. Il a précisé qu'elles se feraient dans le cadre de l'article 51 de la Charte des Nations Unies.

 

À suivre aussi

International Le principal soutien des Casques blancs, les secouristes oeuvrant en Syrie, retrouvé mort à Istanbul
Télévision Chronique glaçante à voir sur Arte, «Djihadistes de père en fils» suit des enfants poussés à devenir «des soldats de l'armée de Dieu»
Enquête Lafarge en Syrie : la justice annule les poursuites pour «complicité de crimes contre l'humanité»

Ailleurs sur le web

Derniers articles