Eventuelles frappes en Syrie : Hollande invoque "la légitime défense"

François Hollande le 14 septembre 2015 à Vesoul [SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives] François Hollande le 14 septembre 2015 à Vesoul [SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives]

François Hollande a invoqué mercredi en Conseil des ministres "le principe de la légitime défense" pour justifier d'éventuelles frappes françaises en Syrie, a rapporté le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

 

"Les éventuelles frappes sont liées à une adaptation qui relève du droit à la légitime défense puisque des menaces, en particulier venant de la Syrie et de Daesh concernent directement la sécurité de la France", a affirmé M. Le Foll, rapportant les propos du président. Il a précisé qu'elles se feraient dans le cadre de l'article 51 de la Charte des Nations Unies.

 

Vous aimerez aussi

Un médecin soigne une femme dans un hôpital d'Alep, le 24 novembre 2018 [George OURFALIAN / AFP]
Moyen-orient Syrie : la Russie bombarde des rebelles après une attaque au «chlore» à Alep
Conflit Syrie : 43 morts, en majorité des civils, dans des raids de la coalition anti-Daesh
attaque au couteau Le tueur de Melbourne voulait rejoindre l'Etat islamique en Syrie

Ailleurs sur le web

Derniers articles