Eventuelles frappes en Syrie : Hollande invoque "la légitime défense"

François Hollande le 14 septembre 2015 à Vesoul [SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives] François Hollande le 14 septembre 2015 à Vesoul [SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives]

François Hollande a invoqué mercredi en Conseil des ministres "le principe de la légitime défense" pour justifier d'éventuelles frappes françaises en Syrie, a rapporté le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

 

"Les éventuelles frappes sont liées à une adaptation qui relève du droit à la légitime défense puisque des menaces, en particulier venant de la Syrie et de Daesh concernent directement la sécurité de la France", a affirmé M. Le Foll, rapportant les propos du président. Il a précisé qu'elles se feraient dans le cadre de l'article 51 de la Charte des Nations Unies.

 

Vous aimerez aussi

Les forces syriennes et russes auraient frappé la région syrienne de Qouneitra, le 16 juillet 2018 [JALAA MAREY / AFP]
Moyen-orient Syrie : le régime progresse face aux rebelles dans le Sud
Des rebelles syriens et leurs familles commencent à quitter Deraa, ex-bastion de la révolte anti-Assad le 15 juillet 2018 [Mohamad ABAZEED / AFP]
Conflit Syrie : début de l'évacuation des rebelles de Deraa, ex-bastion de la révolte
Destructions à Deir Ezzor lors des opérations des forces gouvernementales syriennes contre les jihadistes du Groupe Etat islamique, le 5 novembre 2017 [STRINGER / AFP/Archives]
Conflit Syrie : 54 morts dont 28 civils dans un raid sur un réduit de Daesh

Ailleurs sur le web

Derniers articles