Burkina : le président destitué "remis en selle mercredi"

Le général de brigade Gilbert Diendéré, le 17 septembre 2015 au palais présidentiel à Ouagadougou [AHMED OUOBA / AFP] Le général de brigade Gilbert Diendéré, le 17 septembre 2015 au palais présidentiel à Ouagadougou [AHMED OUOBA / AFP]

Michel Kafando, le président burkinabé destitué par les putschistes le 17 septembre, sera "remis en selle" mercredi, a affirmé à l'AFP le général putschiste Gilbert Diendéré.

 

"Kafando c'est déjà acté. Les chefs d'Etat (de la Cédeao, Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest) arrivent demain (à Ouagadougou) pour le remettre en selle. Théoriquement, c'est moi qui vais les accueillir demain (à l'aéroport) et Kafando les raccompagnera après", a affirmé le général Diendéré, le chef du Régiment de sécurité présidentiel (RSP), auteur du coup.

À suivre aussi

Depuis début 2015, les attaques attribuées aux groupes jihadistes, certains affiliés à Daesh, ont fait près de 700 morts au Burkina Faso.
Sahel Le Burkina Faso désormais entièrement déconseillé aux voyageurs
Terrorisme Burkina Faso : 17 personnes tuées dans une attaque jihadiste
Amis, famille et anonymes ont rendu un dernier hommage à Alain Bertoncello, militaire tué au Burkina Faso
recueillement Amis, famille et anonymes ont rendu un dernier hommage à Alain Bertoncello, militaire tué au Burkina Faso

Ailleurs sur le web

Derniers articles