Syrie : «on ne peut pas faire travailler ensemble les victimes et le bourreau», selon François Hollande

Le président François Hollande s'adresse à l'assemblée de l'ONU à New-York, le 28 septembre 2015 [TIMOTHY A. CLARY / AFP] Le président François Hollande s'adresse à l'assemblée de l'ONU à New-York, le 28 septembre 2015 [TIMOTHY A. CLARY / AFP]

En Syrie, «on ne peut pas faire travailler ensemble les victimes et le bourreau», a affirmé lundi le président français François Hollande, excluant ainsi Bachar al-Assad d'une solution politique du conflit.

 

Il a accusé le président syrien d'être responsable du chaos en Syrie, évoquant «une tragédie produite par l'alliance du terrorisme et de la dictature».

Vous aimerez aussi

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé mercredi le lancement "dans les prochains jours" d'une nouvelle offensive en Syrie contre des milices kurdes [ADEM ALTAN / AFP/Archives]
Moyen-orient Syrie : Erdogan annonce une offensive imminente contre les milices kurdes
Un médecin soigne une femme dans un hôpital d'Alep, le 24 novembre 2018 [George OURFALIAN / AFP]
Moyen-orient Syrie : la Russie bombarde des rebelles après une attaque au «chlore» à Alep
Conflit Syrie : 43 morts, en majorité des civils, dans des raids de la coalition anti-Daesh

Ailleurs sur le web

Derniers articles