Syrie : «on ne peut pas faire travailler ensemble les victimes et le bourreau», selon François Hollande

Le président François Hollande s'adresse à l'assemblée de l'ONU à New-York, le 28 septembre 2015 [TIMOTHY A. CLARY / AFP] Le président François Hollande s'adresse à l'assemblée de l'ONU à New-York, le 28 septembre 2015 [TIMOTHY A. CLARY / AFP]

En Syrie, «on ne peut pas faire travailler ensemble les victimes et le bourreau», a affirmé lundi le président français François Hollande, excluant ainsi Bachar al-Assad d'une solution politique du conflit.

 

Il a accusé le président syrien d'être responsable du chaos en Syrie, évoquant «une tragédie produite par l'alliance du terrorisme et de la dictature».

Vous aimerez aussi

GIUSEPPE CACACE / AFP
Terrorisme Un jihadiste et ses deux épouses, expulsés de Turquie, mis en examen à leur arrivée à Paris
Conflit Syrie : 12 civils tués par des roquettes jihadistes
Conflit Syrie : 35 combattants, dont 26 prorégime, tués dans le nord-ouest

Ailleurs sur le web

Derniers articles