Poutine : ce n'est pas à Obama et à Hollande de choisir qui dirige la Syrie

Vladimir Poutine le 28 septembre 2015 à l'Onu à New York [Spencer Platt / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP] Vladimir Poutine le 28 septembre 2015 à l'Onu à New York [Spencer Platt / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP]

Le président russe Vladimir Poutine s'en est pris lundi directement à ses homologues américain Barack Obama et français François Hollande, qui appellent régulièrement au départ du président syrien Bachar al-Assad.

 

"J'ai le plus grand respect pour mes homologues américain et français mais ils ne sont pas des ressortissants syriens et ne doivent donc pas être impliqués dans le choix des dirigeants d'un autre pays", a déclaré M. Poutine lors d'une conférence de presse au siège des Nations unies à New York, après un long entretien avec le président Obama sur la Syrie.

 

Vous aimerez aussi

L'ex président américain Barack Obama, la veuve de Nelson Mandela, Graça Machel (à gauche) et le président sud-africain Cyril Ramaphosa (à droite) dansent en compagnie de la chanteuse Thandiswa Mazwai lors d'une cérémonie en l'honneur de Mandela, le 17 juillet 2018 à Johannesbourg [MARCO LONGARI / AFP]
Commémoration Cent après la naissance de Mandela, l'Afrique du Sud rend hommage à un «géant de l'Histoire»
Coupe du Monde 2018 Barack Obama rend hommage aux Bleus
Les portraits de Nelson Mandela et de Barack Obama sur une affiche à l'entrée du stade Wanderers, le 17 juillet 2018 à Johannesburg, où l'ancien président américain prononcera un discours, point d'orgue des célébrations du centième anniversaire de la naissance du premier chef d'Etat noir sud-africain [ / AFP]
Anniversaire Obama en Afrique du Sud pour célébrer le centenaire de la naissance de Mandela

Ailleurs sur le web

Derniers articles