Syrie : "c'est Daesh qu'il faut viser et pas d'autres", réclame Hollande

Le président François Hollande, le 1er octobre 2015 à Paris [ALAIN JOCARD / POOL/AFP] Le président François Hollande, le 1er octobre 2015 à Paris [ALAIN JOCARD / POOL/AFP]

"C'est Daech qu'il faut viser et pas d'autres" en Syrie, a réclamé jeudi le président français François Hollande, à la veille de recevoir à Paris son homologue russe Vladimir Poutine, dont l'aviation mène depuis deux jours des bombardements sur le sol syrien.

 

"Ce qui vient de se produire confirme encore que premièrement nous devons trouver une transition politique qui ne pourra pas passer par Bachar Al-Assad, deuxièmement qu'il faut que le régime arrête immédiatement ses bombardements odieux contre les populations civiles, et troisièmement que ce soit bien contre Daech que les frappes se fassent, toutes les frappes d'où qu'elles viennent : c'est Daech qu'il faut viser et pas d'autres", a déclaré à la presse le président Hollande.

 

 

Vous aimerez aussi

Diplomatie L'Australie reconnaît Jérusalem-Ouest comme capitale d'Israël
Les ministres de la Défense et des Affaires étrangères des Etats-Unis, Jim Mattis et Mike Pompeo, et du Canada, Harjit Sajjan et Chrystia Freeland, réunis au département d'Etat à Washington, le 14 décembre 2018 [SAUL LOEB / AFP]
Crise diplomatique Affaire Huawei : Etats-Unis et Canada promettent de «respecter l'Etat de droit»
Le président érythréen Issaias Afeworki et son homologue somalien Mohamed Abdullahi Mohamed, le 13 décembre 2018 à Mogadiscio [Mohamed ABDIWAHAB / AFP]
Diplomatie Le président érythréen rend visite à son homologue somalien, une première

Ailleurs sur le web

Derniers articles