Syrie : premiers raids russes sur un fief de Daesh, 12 jihadistes tués

Image tirée d'une vidéo du 30 septembre 2015 diffusée par le ministère russe de la Défense et montrant une frappe de l'aviation russe en Syrie [- / Russian Defence Ministry/AFP] Image tirée d'une vidéo du 30 septembre 2015 diffusée par le ministère russe de la Défense et montrant une frappe de l'aviation russe en Syrie [- / Russian Defence Ministry/AFP]

L'aviation russe a pour la première fois visé la province de Raqa en Syrie, principal fief du groupe jihadiste Daesh, tuant au moins 12 combattants de l'organisation extrémiste, selon une ONG vendredi.

 

Le ministère russe a annoncé avoir frappé jeudi soir Raqa (est), lors de bombardements qui ont également visé les provinces d'Alep (nord), d'Idleb (nord-ouest) et de Hama (centre).

C'est la première fois que l'aviation russe dit avoir frappé Daesh à Raqa, dont le chef-lieu éponyme est considéré comme la "capitale" du groupe ultraradical.

D'après le communiqué du ministère russe, des bombardiers tactiques Soukhoï-34 ont visé notamment "un poste de commandement qui était camouflé à Kasrat Faraj", au sud-ouest de la ville de Raqa.

Ils ont également bombardé un "camp d'entraînement" du groupe près du village de Maadane Jadid, à 70 km plus à l'est.

"Les frappes russes ont visé jeudi soir la périphérie ouest de la ville de Raqa et la région où se trouve l'aéroport militaire de Tabqa, plus au sud-ouest, tuant au moins 12 jihadistes", a dit à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Les corps des jihadistes ont été transportés à un hôpital de la province", selon lui.

 

Vous aimerez aussi

Des enfants qui ont fui leur domicile après des bombardements présumés du régime de Damas contre les provinces de Hama et Idleb, le 1er mai 2019 en Syrie [Aaref WATAD / AFP]
International Syrie : près de 140.000 déplacés par les combats dans le nord-ouest
Daesh Tout savoir sur Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de Daesh
Syrie : «l'homme en jaune» fait partie du patrimoine d'Alep
Insolite Syrie : «l'homme en jaune» fait partie du patrimoine d'Alep

Ailleurs sur le web

Derniers articles