MH370 : la Chine déploie des nanosatellites pour suivre les avions de ligne

Les Chinois auraient collecté des centaines de milliers de signaux ADS-B émis par quelques 12.400 avions en quelques jours.[Domaine Public]

La Chine a annoncé avoir lancé fin septembre trois nanosatellites capables non seulement de filmer la région polaire mais aussi de suivre à la trace des bateaux et des avions civils.

 

Les nanostallites ont le vent en poupe. Moins onéreux et moins compliqué à mettre en orbite que les satellites classiques, cette catégorie d’engins dont le poids est compris entre 1 et 10 kilos s'est aggrandie depuis que la Chine a expédié trois CubeSats (satellites cubiques) dans l’espace.

Les siens sont équipés de caméras d'observation pour ausculter la région polaire, mais aussi de récepteurs d'identification automatique des navires civils équipés d'émetteur AIS ou ADS-B. Ces émetteurs permettent de transmettre automatiquement et toutes les secondes, les données de la position, de l'altitude, de la vitesse, de la direction et d'autres informations à des récepteurs au sol et dans les airs.

 

Les signaux de 12.400 avions déjà récoltés

"S'il y a suffisamment de satellites en orbite pour couvrir une vaste région, un vol peut être suivi et cela permettra d'aider à la localisation, à la recherche et aux secours dans des circonstances telles que la disparition du vol MH370," a expliqué Wu Shufan, le chef de cette mission à l'agence officielle Chine nouvelle. Pour mémoire, il y avait 153 ressortissants chinois parmi les 239 victimes.

Selon Wu Shufan, trois jours à peine après la mise en orbite des CubeSats, ils avaient collecté des centaines de milliers de signaux ADS-B émis par quelques 12.400 avions. Une étape cruciale du développement du réseau satellitaire du pays pour la surveillance des avions et des bateaux civils.

 

 

À suivre aussi

Drame Chine : très forte explosion dans une usine, le nombre de victimes inconnu
Chine : des milliers d’hirondelles en pleine ville
Insolite Chine : des milliers d’hirondelles en pleine ville
La réserve naturelle de Dinghushan, berceau de la prise de conscience écologique chinoise
Écologie La réserve naturelle de Dinghushan, berceau de la prise de conscience écologique chinoise

Ailleurs sur le web

Derniers articles